Les escaliers extérieurs du Plateau : un accident heureux?

Charlet Goodman Plateau
Montreal, typical victorian house with exterior staircase in the Plateau Mont-Royal district
Retour aux articles

Cet élément architectural unique fascine depuis de nombreuses années les Montréalais et les visiteurs. Mais comment sont nés ces escaliers extérieurs aux mille formes et couleurs?

Par accident! Devant la croissance fulgurante de la population et la multiplication des propriétés de type shoebox avec une porte d’entrée menant directement sur le trottoir, les élus de l’époque ont mis en place un règlement obligeant les propriétaires à laisser un petit espace vert devant leur maison dans le but de donner un peu plus d’oxygène aux rues.

Ingénieux, les propriétaires des plex visés ont construit les escaliers extérieurs laissant ainsi place à un petit jardin à l’avant, en plus de leur permettre d’économiser sur le chauffage des espaces communs!

L’élite de la ville, choquée par cette invention folklorique, a fait interdire la construction des escaliers extérieurs de 1940 à 1994. Par souci de conserver le cachet des quartiers, ils ont été légalisés à la fin des années 1990 et en 2012 ils ont même été désignés comme l’un des symboles les plus représentatifs de Montréal.

Sources: Ville de Montréal et Tourisme Montréal

Partager :

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *