L’histoire de la Petite-Italie

Charlet Goodman Marché Jean-Talon
MONTREAL, CANADA -20 AUGUST 2015- Containers of fresh berries from Quebec for sale at the Marche Jean Talon farmers market in Montreal.
Retour aux articles

C’est bien entendu deux cohortes majeures d’immigration italienne qui donnent son nom à ce charmant quartier reconnu pour son offre gastronomique incroyable et le charme de ses rues résidentielles. Ponctuée de drapeaux et d’enseignes arborant les couleurs de l’Italie, l’architecture unique des bâtiments historiques témoigne bien de son héritage. C’est dans cette paroisse, la plus ancienne au Canada, que se dresse la spectaculaire Chiesa della Madonna della Difesa, construite en 1919 à partir des plans de Roch Montbriant et Guido Nincheri.

Autrefois un secteur agricole, La Petite-Italie s’est rapidement développée, mais le Marché Jean-Talon nous rappelle son passé rural. Cette institution, parmi les plus célèbres en ville, a pris une grande importance dans le cœur du voisinage et de tous les Montréalais. Si bien qu’en 1983, le Marché Jean-Talon a été immortalisé par l’artiste Jean-Charles Charuest sur les murs de la station de métro De Castelneau. 

source: L’encyclopédie Canadienne

Partager :
  • 353
  • 0